Prescott College Alum publie une nouvelle collection d'essais sur le mondialisme

Dr. Jeanine Canty Édité Globalisme et Localisation: approches émergentes des crises écologiques et sociales
Dr. Jeanine Canty

Dr. Jeanine Canty, une ancienne élève du Prescott College Le programme MAP en écopsychologie culturelle et professeur associé en études de l’environnement et leadership en environnement de la faculté principale de l’Université de Naropa vient de publier un recueil d’essais intitulé Globalisme et localisation: approches émergentes des crises écologiques et sociales. Des informations sur le volume peuvent être trouvées ici:

https://www.routledge.com/Globalism-and-Localization-Emergent-Solutions…

Le Dr. Canty décrit la collection de la manière suivante: «Compte tenu du contexte de la crise écologique et sociale actuelle, ce livre adopte une approche interdisciplinaire pour explorer la relation entre globalisme et localisation. Le mondialisme peut être considéré comme une propriété émergente positive de la mondialisation. Ce dernier décrit un système économique et politique mondial, et sans doute une vision du monde, qui a directement accru les niveaux planétaires d'injustice, de pauvreté, de militarisme, de violence et de destruction écologique. Au contraire, le mondialisme représente des systèmes interconnectés d’échanges et de ressources grâce à une communication accrue à travers d’innombrables diversités mondiales. Dans un cadre économique, culturel et politique, la localisation est centrée sur les petites communautés situées dans la biorégion immédiate, offrant une intimité entre les moyens de production et de consommation, ainsi que la sécurité et la résilience à long terme. Il y a un mouvement croissant vers la localisation afin de contrecarrer les destructions causées par la mondialisation, pourtant notre monde est profondément et intégralement immergé dans une réalité globalisée.

Au sein de cette collection, les contributeurs exposent le lien entre les phénomènes locaux et mondiaux dans leurs domaines respectifs, notamment l’écologie sociale, la justice climatique, l’écopsychologie, la grande histoire, l’écologie de la paix, la justice sociale, la résilience des communautés, les droits des peuples autochtones, la permaculture, la justice alimentaire, la politique libératoire, et des études à la fois transformatives et transpersonnelles. "

La Dre Canty se décrit comme une amoureuse de la nature, de la justice et des pratiques contemplatives. Elle concentre son enseignement sur l'intersection de la justice sociale et écologique et du processus d'expansion de la vision du monde et de changement positif. Elle est à la fois rédactrice en chef et collaboratrice de La guérison multiculturelle: voix de femmes multiculturelles et ouvrages cités dans le Wiley Handbook of Transpersonal Psychology, Journal international d'études transpersonnelles, Durabilité: Le Journal de Record, World Futures: Le Journal de Nouveau paradigme: Recherche, ombres et lumière: théorie, recherche et pratique en psychologie transpersonnelle et Le corps et l'oppression: ses racines, ses voix et ses résolutions.